Explorateur de nature
voyages-en Bolivie-sur-mesure Demandez un devis ► Voyages     selon vos Envies Antipode au PérouL'église de Concepción - L'autel Bolivie 360°
Eglise de ConcepciónEglise de ConcepciónEglise de ConcepciónEglise de ConcepciónEglise de ConcepciónDans les rues de ConcepciónEglise de ConcepciónDans les rues de ConcepciónEglise de Concepción
Concepción
Carte interactive de Bolivie
Carte interactive de Bolivie
Galeries de photosGaleries de photosVoyage au Salar d'Uyuni et aux déserts du LipezVoyage au Salar d'Uyuni et aux déserts du Lipez
Les médias en Bolivie

Les médias en Bolivie

Les médias en Bolivie

Malgré une véritable liberté d’expression en Bolivie, une certaine régression est constatée depuis 2007, en témoigne le classement mondial de la liberté de la presse qui l’a déclassé de la 16ème place à la 68ème.

Parmi les éléments pouvant expliquer cela, il est à noter la polarisation des médias pro ou anti Évo Morales. Plus tranchés donc, les médias se livrent une bataille médiatique entre les deux camps. 

La presse écrite en Bolivie

La presse écrite Bolivienne, malgré assez peu de titres et de lecteurs, possède des journaux de bonne qualité.

Nous pouvons vous conseiller les titres suivant : La Razón plutôt proche des milieux des affaires et de l’économie.La Presencia avec une ligne éditoriale catholique de gauche. Los tiempos de Cochabamba, El Deber de Santa-Cruz et El Siglo à Sucre. Pour les personnes qui ne lisent pas l’Espagnol, vous pouvez vous procurer au niveau national Le Bolivian Times en anglais (hebdomadaire).

La télévision en Bolivie

La télévision privée en Bolivie comme dans beaucoup de pays dans le monde est assez «  racoleuse », notamment avec beaucoup de publicité.

Deux grandes chaines se partagent l’audience :  • ATB, qui est la télévision nationale publique  • Bolivisión, la principale chaine privée du pays. Dans la plupart des hôtels de bonne catégorie, vous pourrez accéder à la télévision par câble avec un grand choix de télévision du monde entier.

La radio en Bolivie

L’accession d’Evo MORALES au pouvoir a favorisé l’apparition de centaines de petites radios communautaires en langue Quechua ou Aymara qui favorisent l’intégration des communautés dans le pays.

Les principales radios nationale du pays sont Radio Nives 2001, Radio Estrella, Radio Panamericana et la Red Patria Nueva (publique).