Explorateur de nature
voyages-en Bolivie-sur-mesure Demandez un devis ► Voyages     selon vos Envies Antipode au PérouTiwanaku - Statue anthropomorpheBolivie 360°
Musée de la monnaieMusée de la monnaieMusée de la monnaieMusée de la monnaieMusée de la monnaieMusée de la monnaieMusée de la monnaieMusée de la monnaieMusée de la monnaie
Musée de la monaie
Carte interactive de Bolivie
Carte interactive de Bolivie
Galeries de photosGaleries de photosVoyage au Salar d'Uyuni et aux déserts du LipezVoyage au Salar d'Uyuni et aux déserts du Lipez
La Bolivie essaie de réorienter son commerce depuis les ports chiliens vers les terminaux péruviens

La Bolivie essaie de réorienter son commerce depuis les ports chiliens vers les terminaux péruviens

avril 2013

Le président Evo Morales a projeté la nécessité de construire un chemin de fer entre les océans le Pacifique et Atlantique, pour unir  le Brésil, la Bolivie et le Pérou, et la construction de megaports péruviens pour augmenter les exportations du Brésil.

La Bolivie, qui n'a pas d'accès direct à l\'océan Pacifique, entend désormais utiliser pour le transport de ses marchandises les ports péruviens au détriment des ports chiliens, en raison du différend entre La Paz et Santiago sur la demande centenaire de la Bolivie d\'un accès à l'océan. Une route de quelque 4 700 kilomètres reliant le Brésil, la Bolivie et le Pérou, avec des embranchements vers le Chili, devait être inaugurée le 5 avril par les présidents de ces quatre pays, mais la cérémonie a été reportée à une date non définie en raison d'un problème d'agenda du président péruvien.

L'idée d'une voie ferrée reliant les côtes des deux océans a été lancée par le vice-président Alvarado Garcia qui a évoqué "un investissement gigantesque" de quelque "2 à 3 milliards de dollars" pour relier les ports de Santos au Brésil à ceux du sud péruvien, en traversant la Bolivie d'est en ouest. Des"mégaports" doivent en outre être construits au Pérou pour acheminer les marchandises brésiliennes.